By Stephen Hawking

Voici le prime livre que Stephen Hawking ait écrit pour le grand public. Il y disclose, dans un langage available à tous, les plus récentes découvertes des astrophysiciens. Retraçant les grandes théories du cosmos depuis Galilée jusqu'à Einstein, racontant les ultimes découvertes en cosmologie, expliquant l. a. nature des trous noirs, il suggest ensuite de relever le plus grand défi de l. a. technology moderne : los angeles recherche d'une théorie permettant de concilier los angeles relativité générale et l. a. mécanique quantique. Stephen Hawking lutte depuis plus de vingt ans contre une maladie neurologique très grave. Malgré ce handicap, il a consacré sa vie à tenter de percer les secrets and techniques de l'univers et à nous faire partager ses découvertes. Un livre fascinant.

Show description

Quick preview of Une brève histoire du temps, du Big-bang aux trous noirs PDF

Best Physics books

Six Ideas That Shaped Physics: Unit C - Conservation Laws Constrain Interactions (2nd Edition)

ISBN: 0072291524
Author: Thomas Moore
Pages: 308 in PDF
Publisher: McGraw-Hill schooling; 2 edition
Date: June four, 2002

SIX rules THAT formed PHYSICS is the twenty first Century's replacement to standard, encyclopedic textbooks. Thomas Moore designed SIX principles to educate scholars: --to follow simple actual ideas to reasonable occasions --to remedy reasonable difficulties --to get to the bottom of contradictions among their preconceptions and the legislation of physics --to manage the guidelines of physics into an built-in hierarchy

Light and Video Microscopy

The aim of this booklet is to supply the main complete, easy-to-use, and informative consultant on gentle microscopy. mild and Video Microscopy will arrange the reader for the actual interpretation of a picture and figuring out of the dwelling cellphone. With the presentation of geometrical optics, it's going to help the reader in realizing snapshot formation and lightweight circulate in the microscope.

Quantum Mechanics: An Empiricist View (Clarendon Paperbacks)

After introducing the empiricist perspective in philosophy of technological know-how, and the innovations and strategies of the semantic method of medical theories, van Fraassen discusses quantum thought in 3 levels. He first examines the query of no matter if and the way empirical phenomena require a non-classical idea, and what kind of conception they require.

A Student's Guide to Einstein's Major Papers

Our figuring out of the actual universe underwent a revolution within the early 20th century - evolving from the classical physics of Newton, Galileo, and Maxwell to the fashionable physics of relativity and quantum mechanics. The dominant determine during this progressive switch was once Albert Einstein. in one yr, 1905, Einstein produced step forward works in 3 components of physics: at the dimension and the results of atoms; at the quantization of the electromagnetic box; and at the particular concept of relativity.

Additional info for Une brève histoire du temps, du Big-bang aux trous noirs

Show sample text content

Cependant, une particule réelle à côté d’un corps massif a moins d’énergie que si elle en était fortress éloignée, parce qu’il lui faut consommer de l’énergie pour s’éloigner et vaincre l’attraction gravitationnelle du corps. En temps basic, l’énergie d’une particule est toujours confident, mais le champ gravitationnel à l’intérieur d’un trou noir est si excessive que même une particule réelle peut avoir là une énergie négative. Lorsqu’un trou noir est présent, il est effectivement attainable, pour une particule virtuelle d’énergie négative, d’y tomber et de devenir une particule réelle ou une anti-particule. Dans ce cas, elle n’aura plus besoin de s’annihiler avec sa partenaire. Laquelle pourra tomber dans le trou tout aussi bien ; ou, avec une énergie optimistic, s’échapper du voisinage du trou noir comme une particule réelle ou une anti-particule (fig. 7. 4). Pour un observateur à distance, elle semblera avoir été émise par le trou noir. Plus le trou noir sera petit, plus los angeles distance que los angeles particule d’énergie négative air of secrecy à parcourir avant de devenir une particule réelle sera courte ; le taux d’émission et los angeles température apparente du trou noir en seront donc, eux, d’autant plus intenses. determine 7. four L’énergie confident de l. a. radiation émise devrait être contrebalancée par un courant de particules d’énergie négative au sein du trou noir. Selon l’équation d’Einstein E = mc² (où E est l’énergie, m los angeles masse et c l. a. vitesse de l. a. lumière), l’énergie est proportionnelle à l. a. masse. Un courant d’énergie négative à l’intérieur du trou noir réduirait donc sa masse. À reason de cette perte de masse, los angeles floor de l’horizon rétrécirait, mais cette décroissance de l’entropie du trou noir serait plus que compensée par l’entropie du rayonnement émis, aussi le moment principe ne serait-il pas enfreint. En outre, plus los angeles masse d’un trou noir sera faible, plus sa température sera élevée. Aussi, lorsque le trou noir perdra de los angeles masse, sa température et son taux d’émission croîtront-ils ; néanmoins, sa perte de masse sera plus rapide. On ne sait pas encore très bien ce qui arrive quand l. a. masse du trou noir devient en fin de compte très petite, mais l’on peut imaginer raisonnablement que le trou noir devrait disparaître dans une fantastique explosion finale de rayonnement, équivalant à l’explosion de hundreds of thousands de bombes H. Un trou noir d’une masse égale à plusieurs fois celle du Soleil devrait avoir une température très basse de l’ordre de dix millionièmes de degré au-dessus du zéro absolu. C’est beaucoup moins que los angeles température du rayonnement centimétrique qui emplit l’univers (environ 2,7 okay au-dessus du zéro absolu) ; aussi, de tels trous noirs devraient-ils émettre beaucoup moins qu’ils n’absorbent. Si l’univers est destiné à s’étendre à jamais, l. a. température de los angeles radiation centimétrique finira par descendre au-dessous de celle d’un trou noir qui commencera alors à perdre de l. a. masse. Mais, même alors, sa température sera si basse qu’il lui faudra environ mille milliards de milliards de milliards de milliards de milliards de milliards de milliards d’années (un 1 suivi de sixty six zéros) pour s’évaporer complètement.

Download PDF sample

Rated 4.18 of 5 – based on 37 votes